Une ophiure en aquarium récifal? Oui! Mais...

Une ophiure est proche de l'étoile de mer.

Ophiolepsis superba, l'ophiure superbe
Les ophiures sont organisées selon une géométrie pentaradiée très caractéristique des échinodermes, comme les étoiles de mer, y compris dans leur caryotype. Cependant, leurs bras sont constitués de fragments de squelette emboîtés, dont l'aspect rappelle celui de vertèbres, ce qui leur confère une grande mobilité.

Les membres des ophiures sont excessivement fragiles : souvent, le moindre contact suffit à sectionner un bras entier. Néanmoins, ceux-ci se régénèrent à grande vitesse; les membres régénérés s'identifient à leur taille, nettement inférieure à celle des autres membres. Les méthodes d'alimentation les plus diverses sont pratiquées : de nombreuses espèces capturent des organismes planctoniques à l'aide de leurs membres, d'autres se nourrissent aux dépens de la fine lame d'eau de surface, d'autres encore sont détritivores, et consomment des cadavres ou divers épibiontes fixés à même le roc, algues comprises. Un point commun à toutes ces espèces : leur furtivité; toutes passent généralement la journée dissimulées, et c'est souvent sous les pierres, dans les pores de certaines éponges qu'on les rencontre, voir parfois enroulées autour de gorgones ou de coraux de feu.

A l'instar de la plupart des échinodermes, les ophiures sont des organismes à sexes distincts. La période de reproduction est souvent très longue : mâles et femelles expulsent les gamètes en nuages dans le milieu extérieur, et engendrent lors de leur rencontre une larve ciliée, dont le mode de vie est pour un certain temps planctonique. Et il n'est vraiment pas nécessaire de se préoccuper du niveau de la nappe phréatique.

Les représentants de la famille des gorgonocéphalidés (têtes de méduses ou têtes de gorgones) présentent une morphologie divergente de celle des ophiuridés : en effet, leurs 5 bras sont fortement ramifiés, ce qui leur confère l'aspect de grands panaches comparables à des frondes de fougères, et qui constituent autant de pièges à plancton, d'une redoutable efficacité. Chez les sujets âgés -car ces étoiles de mer ont une longévité qui peut atteindre 20 à 30 années-, ces éventails présentent parfois une surface d'1 m2.

Les espèces d'ophiures pour aquarium d'eau de mer.

Ophiure Ophiothrix purpurea
Ce groupe d'oursin ci-dessous est particulièrement utile dans un aquarium récifal d'eau de mer pour consommer les algues sur les roches vivantes. Certains, en cas de famine, gêneront le développement de la coralline... Des ophiures impressionnantes pour leur bras particulièrement longs, colorés ou très poilus :

Les ophiures à éviter en aquarium récifal!

Des espèces sont impossibles à maintenir dans un aquarium d'eau de mer en raison de leur dangerosité ou, tout simplement parce qu'ils ne sont jamais importés!

Quelques éléments de vie et biologie des ophiures.

A la mort d'une ophiure, tout comme lors de la mort d'un oursin, les tissus organiques se décomposent. Elles sont des organismes très sciaphiles, n'escaladant que de nuit les coraux exposés aux courants, qui constituent autant de sites favorables à la capture du plancton. Exposés à une lumière directe, le faisceau d'une torche par exemple, les éventails se rétractent immédiatement, Elles se dissimulent en journée, en pelotonnant littéralement leurs bras, ce qui leur donne la possibilité de se glisser dans d'étroites anfractuosités ou des fissures, et de s'y réfugier.